Notre HOOT Traceur GPS antivol est à la pointe de la technologie, il répond aux problématiques d’innovation digitale dans l’univers du vélo :


* Pensé/fabriqué en France

* Application mobile exclusive

* Format miniaturisé et très discret

* Son poids est de 60g

* Géolocalisation en quelques secondes - précision d’environ 5 mètres par temps clair

* Notification en temps réel si vibrations et/ou mouvements (gyroscope et un accéléromètre intégrés)

* L'activation du mode “Vol” augmente la fréquence d'émission des positions GPS à environ 1 point par minute

* Communauté de HOOTERS


Une carte e-SIM multi-réseaux connectée au réseau 2G (GPRS) équipe nos traceurs.

Elle peut se connecter à plusieurs opérateurs téléphoniques, permettant une couverture de l’ordre de 99% dans plus de 100 pays couverts par le réseau international GPS et GSM.

Il subsiste des zones dites "blanches" où le réseau 2G est particulièrement faible, empêchant le bon fonctionnement du traceur : les forêts, les campagnes et les tunnels sont susceptibles d’être des zones blanches, qui limitent donc le réseau GSM et la réception des coordonnées GPS du traceur.


Nous utilisons pour l’instant le réseau GSM (Global System for Mobile Communications), c’est celui utilisé par votre téléphone, 2G, 3G ou 4G. Ainsi que le réseau GPS pour les positions.

Nous n’utilisons pas les réseaux LoRa ou SIgFox car leur couverture est partielle en France et quasi inexistante en France. Le GSM lui est certes plus énergivore mais disponible dans le monde entier avec des zones blanches très restreintes. De plus c’est une technologie maîtrisée et qui va évoluer avec la 5G.

Chez HOOT nous faisons le pari que LoRa et SigFox vont disparaître avec l’arrivée de la 5G et Ltem.

Nos antennes sont 4G mais nous faisons le choix pour l’instant de conserver la 2G car elle est la plus répandue dans le monde entier. Certains pays ont annoncé son éventuel retrait mais dans plusieurs années, ils sont très rares car beaucoup de systèmes l’utilisent (ascenseurs, garages…) et il faudra des années pour remplacer tous ces systèmes.